Journée mondiale des droits de l’enfant 2021

Le 20 novembre est la Journée des droits de l’enfant. Alliance Enfance s’engage pour que les besoins et les aspirations des enfants soient pris en compte dans les décisions politiques en Suisse. Pour cela, nous devons réellement nous intéresser à ce que vivent les plus jeunes.


Micki Fath | unsplash.com

À l’occasion de cette Journée mondiale, le Réseau suisse des droits de l’enfant appelle la Suisse à remédier à l’insuffisance de données en la matière (article du 19.11.2021, en allemand). Comme le soulignent les recommandations du Comité des droits de l’enfant de l’ONU à la Suisse (nous en parlions ici : actualité du 1.10.2021), notre pays manque de données fiables et désagrégées sur de nombreuses situations de la vie de l’enfant.


Combler des lacunes dans plusieurs domaines

Citons la violence contre les enfants, la situation des enfants porteurs de handicaps ou des enfants placés, la santé des enfants et des adolescents. Dans le domaine de l’accueil et l’éducation pré- et parascolaires, les données disponibles ne permettent pas non plus de mettre en œuvre des politiques fondées sur des considérations factuelles, d’encourager systématiquement la qualité et de renforcer ainsi l’égalité des chances.


C’est pourquoi Alliance Enfance soutient le Conseil fédéral dans son intention de mettre en place une statistique de l’accueil de l’enfance, comme il l’exprime dans son rapport « Politique de la petite enfance et rôle de la Confédération : état des lieux » paru en février 2021 (actualité du 4.2.2021). Alliance Enfance souhaiterait également la création d’un observatoire national de la petite enfance. Le Conseil des États a chargé le Conseil fédéral d’en étudier la faisabilité (actualité du 28.09.2021).


Informations complémentaires