top of page

Document d’orientation politique : pour un accueil et une éducation de la petite enfance équitables et inclusifs

Sur la base de son étude TALIS Starting Strong 2018, l’OCDE a publié un document d’orientation politique qui rend compte de la manière dont des pays de l’OCDE gèrent la diversité, l’égalité des chances et l’inclusion dans le champ de l’accueil et de l’éducation de la petite enfance. L’analyse débouche sur des recommandations aux instances politiques.


Photo : RhondaK Native Florida Folk Artist | unsplash.com

Dans le cadre de son document d’orientation politique «Equity, diversity and inclusion in early childhood education and care» (non traduit), l’OCDE examine la prévalence de différentes dimensions de la diversité (statut économique, besoins éducatifs particuliers, allophonie, statut de réfugié) dans l’accueil et l’éducation de la petite enfance pratiqués dans les pays de l’OCDE. Ces dimensions sont mises en lien avec la qualité des structures et des processus.


L’OCDE en tire des recommandations visant à renforcer l’égalité des chances et l’inclusion dans le champ de l’accueil et de l’éducation de la petite enfance:


  • Éviter de concentrer la diversité dans seulement quelques structures

  • Fournir davantage de ressources en matériel et en personnel pour rendre les structures plus diversifiées

  • Former le personnel des structures d’accueil et d’éducation pour le rendre plus apte à répondre aux besoins des enfants et des familles de divers milieux


Pays pris en compte dans l’analyse: Chili, Danemark, Allemagne, Islande, Israël, Japon, Corée du Sud, Norvège. Turquie.


Informations complémentaires

Komentarze


bottom of page