top of page

Accueil de l’enfance – Un coup d’œil du côté des villes suisses

L’Union des villes suisses dresse un panorama intéressant du développement de l’accueil extrafamilial et parascolaire et de l’éducation de la petite enfance dans les villes suisses.


Photo : Sigmund | unsplash.com

Les villes suisses s’engagent

Saint-Gall et Zoug ont renforcé le secteur de l’accueil parascolaire ; ces villes sont confrontées à une forte demande et doivent veiller à ce que cela ne compromette pas la qualité pédagogique. La région de Genève continue à créer de nouvelles places d’accueil pour la petite enfance et cherche désespérément du personnel qualifié. Les villes suisses misent aussi sur l’encouragement linguistique et d’autres prestations éducatives pour la petite enfance, dont les visites à domicile. Elles cherchent activement des solutions pour toucher les enfants avant l’entrée à l’école enfantine (cf. la prochaine conférence nationale «Réseau centré sur la famille»).


Des appuis dans la Berne fédérale

L’Union des villes suisses espère que la Confédération soutiendra ces efforts. Elle suit donc de très près l’examen parlementaire du projet de « loi fédérale sur le soutien à l’accueil extrafamilial pour enfants et aux cantons dans leur politique d’encouragement de la petite enfance (LSAcc) » et s’engage vigoureusement pour l’adoption du texte. L’enjeu porte notamment sur la qualité et l’accessibilité de l’accueil de l’enfance quel que soit le revenu des parents (voir l’article sur le premier examen de la loi au Conseil national, 02.03.2023).


Informations complémentaires

Opmerkingen


bottom of page