top of page

Les pratiques numériques des enfants de moins de trois ans et leurs effets sur le développement

Les écrans et les outils numériques font désormais partie intégrante de notre environnement et sont utilisés de plus en plus précocement par les jeunes enfants. Cependant, un manque de preuves scientifiques reste encore à combler concernant leurs potentiels effets sur le développement.


Photo : Fondation Action Innocence

Une contribution de Estelle Gillioz, Édouard Gentaz et Fleur Lejeune, Laboratoire du développement Sensori-Moteur, Affectif et Social (SMAS), Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation, Université de Genève


Que connaissons-nous actuellement ?

En moyenne, les enfants de moins de trois ans sont exposés entre trente minutes et trois heures par jour (Duch et al., 2013). Le temps passé quotidiennement devant ces écrans est considéré comme du temps volé aux différents processus d’apprentissage et entraverait par conséquent le développement de l’enfant à différents niveaux, principalement au niveau langagier, cognitif et socio-émotionnel (Gillioz, Lejeune & Gentaz, 2022).


Investiguer l’effet des écrans sur le développement

Dans cette étude, des données concernant les habitudes de consommation des écrans par les enfants et leurs parents sont récoltées via un questionnaire à remplir en ligne. Nous rencontrons ensuite les enfants pour évaluer leurs compétences socio-émotionnelles, tactiles et attentionnelles à l’aide de tâches expérimentales adaptées à leur âge (par exemple la tâche du stylo ; Warneken & Tomasello, 2006).


Que nous indiquent les premiers résultats ?

Les premières données (N=486) montrent que le nombre moyen d’écrans par foyer se monte à sept et que les enfants entre un mois et trois ans y sont exposés en moyenne cinq heures par semaine. La quasi-totalité des parents affirment cependant passer du temps devant les écrans alors que leur enfant est présent dans la pièce, l’exposant ainsi indirectement aux différents écrans (Gillioz et al., 2022).


Le lien que ces habitudes de consommation entretiennent avec le développement de l’enfant est encore à analyser. Les résultats sont prévus pour l’été 2024. Ils nous permettront d’avoir de plus amples connaissances scientifiques sur la thématique et ainsi développer du matériel de prévention en lien avec la réalité des familles du XXIème siècle.


Références

Gillioz, E., Bellucci, T., Borghini, A., Gentaz, É. & Lejeune, F. (2022). Les écrans et les jeunes enfants (0-3 ans) dans un contexte de pandémie de COVID-19 : une enquête en ligne conduite auprès de 486 parents. A.N.A.E., 178, 321-331.


Gillioz, E., Lejeune, F. & Gentaz, É. (2022). Les effets des écrans sur le développement psychologique des très jeunes enfants : une revue critique des recherches récentes. A.N.A.E., 178, 309-320.


Link (open access)



Informations complémentaires

Comments


bottom of page