top of page

Les pères sont importants – dès le début !

Plus de 50 ans de recherches à l’Université de South California montrent que les pères ont aussi une influence sur le développement du fœtus.


Schwangere Frau hat eine Hand am Bauch und mit der anderen hält sie kleine Babyschuhe. Nebenan sitzt Mann und hält ebenfalls babyshuhe. Gesicht abgeschnitten
Photo: Kelly Sikkema/unsplash

La recherche s’est en général toujours focalisée sur les mères en devenir, mais cela change, heureusement. On constate en effet que les pères jouent un rôle très important, même avant que l’enfant ne vienne au monde.

Les résultats des recherches montrent sept types d’influence que les pères ont sur le développement de l’enfant durant la grossesse. Ils offrent ainsi un instrument utile pour la conception d’offres prénatales dans le domaine des soins.


Sept types d’influence qu’ont les pères sur l’enfant avant sa naissance :

  1. Comportements antérieurs dans le domaine de la santé (modifications épigénétiques et génétiques) : L’obésité peut avoir pour conséquence une limitation de la croissance durant l’enfance.

  2. Exposition aux substances toxiques de l’environnement (modifications épigénétiques et génétiques) : Les pères qui sont exposés aux pesticides présentent des risques plus grands d’une qualité inférieure des spermatozoïdes.

  3. Evénements traumatisants vécus dans le passé (modifications épigénétiques et génétiques) : Les enfants dont les pères souffrent de troubles post-traumatiques, présentent un risque plus élevé de développer des maladies psychiques.

  4. Modifications neurobiologiques et hormonales : Les recherches rapportent que les pères chez qui le niveau de testostérone était plus élevé avant la naissance de leur enfant, manifestaient une moins bonne disposition à la parentalité six mois après la naissance de l’enfant.

  5. Influences sur le comportement des mères en devenir sur le plan de la santé : a consommation d’alcool chez les pères est en corrélation avec une plus grande consommation d’alcool chez les mères en devenir.

  6. Influences sur la santé psychique des mères en devenir : Les conflits relationnels sont la cause de stress chez les mères et peuvent mener à des fausses-couches et à un faible poids des enfants à la naissance.

  7. Influences sur les hormones de la mère : Des niveaux faibles de testostérone chez les parents sont corrélés à un plus grand engagement des pères après la naissance.


Plus d’informations

コメント


bottom of page