top of page

Zurich : Conseil d’État veut renforcer l’éducation de la petite enfance et décharger les parents

Tous les enfants qui vivent dans le Canton de Zurich devraient pouvoir bénéficier des meilleures conditions de développement possible. Pour ce faire, le Conseil d’État veut renforcer l’éducation de la petite enfance et décharger financièrement les parents. Il propose de soutenir les communes en matière de finances et d’expertise. La direction cantonale de la formation a présenté un projet dans ce sens et lancé la procédure de consultation.


Photo : Kelly Sikkema | unsplash.com

Les premières années de vie d’un enfant sont déterminantes pour son développement et sa scolarité future. La direction de la formation du Canton de Zurich veut donc encourager l’éducation et le développement des enfants d’âge préscolaire par des mesures contribuant à l’égalité des chances pour chacun et chacune. La loi sur l’aide à l’enfance et à la jeunesse (Kinder- und Jugendhilfegesetz KJHG) doit être adaptée en conséquence.


Alléger la charge financière des parents

Les contextes parentaux sont très divers et tous n’offrent pas tous les mêmes possibilités d’accompagner les enfants durant leurs premières années. Les formes de familles sont plus variées qu’autrefois. Le Canton de Zurich se propose d’agir à différents niveaux pour permettre autant que possible à tous les parents de remplir adéquatement leur rôle.


Il convient d’alléger la charge financière des parents qui confient leurs enfants à des structures d’accueil ou des familles de jour. La conciliation de la vie familiale et de l’activité professionnelle en sera facilitée, ce qui contribue aussi à résoudre la pénurie de personnel qualifié. Comme l’accueil extrafamilial des enfants d’âge préscolaire est du ressort des communes, celles-ci prendront en charge au moins 35 % des coûts de l’accueil collectif. Le Canton leur reversera un tiers de ce montant. La participation publique aux frais de l’accueil dépendra de la capacité économique des parents.

Un soutien éducatif pour les communes et les parents

D’autres formes d’accueil et offres communales encourageant le développement des enfants d’âge préscolaire auront également droit à des soutiens. Les subventions cantonales doivent inciter les communes à proposer par exemple des programmes d’encouragement à l’acquisition du langage ou à l’intégration sociale des enfants d’âge préscolaire. Les services d’aide à la jeunesse pourront détecter plus précocement les enfants et les familles à besoins particuliers grâce à de nouvelles offres d’information et de conseil. En présentant ce projet, la direction de la formation répond à une série de revendications et remplit un des objectifs de la législature. La consultation sur la modification prévue de la KJHG dure du 5 juillet au 7 novembre 2022.


(Source : communiqué de presse du Canton de Zurich, 05.07.2022, non traduit)


Informations complémentaires et articles de presse (en allemand)

Comentários


bottom of page