top of page

Promotion de la santé en temps de pandémie

Le document de travail « Répercussions de la pandémie de coronavirus sur la promotion de la santé » se penche sur les défis et sur le potentiel que représente la promotion de la santé pour exercer une influence positive sur les problématiques et les ressources de la population, même en temps de pandémie.


Photo: Neonbrand / unsplash

Une approche globale de la promotion de la santé comprend les aspects de l’activité physique, d’une alimentation équilibrée, mais aussi de la santé psychique. Le comportement face à l’activité physique, les compétences dans le domaine de l’alimentation et la santé psychique sont des facteurs qui s’influencent mutuellement et se répercutent sur le sentiment de bien-être. L’auto-efficacité, la résilience et la participation sociale constituent des éléments de protection importants pour la santé psychique en période de crise. Il s’agit, dès lors, d’encourager entre autres les apprentissages socio-émotionnels au sein de groupes, ainsi que certaines compétences de vie spécifiques. Chez les enfants en bas âge, ces compétences comprennent notamment l’aptitude à la communication et / ou la régulation des émotions.


Un soutien et un accompagnement adéquat des personnes dans la gestion d’événements critiques passe notamment par une bonne coopération interprofessionnelle et la détection précoce des personnes souffrant de troubles psychiques, ainsi que par le fait de les orienter vers des offres facilement accessibles ou des services de conseils et de traitement qualifiés. La pandémie de coronavirus révèle de manière impressionnante à quel point le renforcement de l’égalité des chances dans le domaine de la santé passe par une coopération multisectorielle et interprofessionnelle.


Le document de travail s’adresse aux spécialistes de la promotion de la santé et de la prévention.


Plus d’informations :

Comments


bottom of page