top of page

Plan de mesures pour l’encouragement précoce en ville de Zürich

Depuis plusieurs années déjà, la ville de Zürich s’engage pour l’encouragement de la petite enfance. Elle a adopté récemment son plan de mesures pour l’encouragement précoce 2021–2025. Ce plan fixe les priorités et les objectifs pour les années à venir.


Photo: Kristin Brown / unsplash

Dans le but de permettre à tous les enfants de se préparer au mieux pour l’entrée à l’école, la ville de Zürich avait déjà adopté la stratégie d’encouragement précoce en 2009. Depuis, une variété de mesures et de projets ont été mis en œuvre dans les domaines politiques de la santé, de l’éducation et du social. Une attention particulière a été accordée aux enfants de familles socialement défavorisées. Une dizaine d’années après l’introduction de la stratégie d’encouragement précoce, la ville de Zürich a commandé une analyse externe pour constater ce qui a été accompli. Sur la base de cette analyse de situation, elle a élaboré le plan de mesures pour l’encouragement précoce 2021-2025.


Atteindre les groupes cibles, évaluer l’offre et améliorer la coordination

D’ici 2025, ce sont environ 2.7 millions de francs supplémentaires qui devraient être investis pour garantir de bonnes chances de départ à tous les enfants. Les efforts qui doivent être réalisés ont notamment pour objectif d’atteindre le plus tôt possible les groupes cibles concernés et d’assurer une transition fluide d’une offre de prise en charge à une autre. L’information, le conseil et l’accompagnement des parents devraient être renforcés en amont, c’est-à-dire avant la naissance d’un enfant. La structure « Familystart Zürich » doit continuer de jouer un rôle important d’intermédiaire entre les familles et les sages-femmes. En outre, les consultations parents-enfants doivent pouvoir atteindre plus rapidement et conseiller les familles socialement défavorisées dans le cadre d’un case management, afin d’offrir à ces familles un accompagnement correspondant à leurs besoins et les diriger, le cas échéant, vers des offres adaptées.


Bien préparés à l’école enfantine

Les connaissances linguistiques facilitent les débuts à l’école enfantine et ont un effet bénéfique sur l’ensemble du parcours scolaire. C’est la raison pour laquelle l’encouragement de l’apprentissage de l’allemand, proposé depuis 2013 au sein des crèches, a été étendu à l’ensemble des arrondissements scolaires de la ville. Dans le cadre du projet «Gut vorbereitet in den Kindergarten» (bien préparés à l’école enfantine), les parents sont invités à évaluer le niveau de leur enfant en langue allemande à l’aide d’un état des lieux par écrit, une année et demie avant l’entrée au niveau pré-primaire. À partir de là, pour tous les enfants qui ne comprennent pas ou presque pas l’allemand ou le suisse-allemand et qui ne fréquentent aucune structure d’accueil germanophone, la possibilité est donnée de fréquenter une crèche parmi la centaine qui propose un encouragement à l’apprentissage de l’allemand. Les enfants bénéficient du soutien d’une personne spécialisée dans l’encouragement de l’apprentissage de l’allemand et la collaboration est renforcée avec les parents. Cette mesure est financée par le département des affaires sociales de la ville de Zürich, tandis que les parents assument les frais d’accueil courants en fonction de leur revenu.


Plus d’informations :

Comentarios


bottom of page