top of page

Libérer le pouvoir de l'éducation de la petite enfance pour une société plus juste

Une étude récente menée par une chercheuse de l'Université de Lausanne a révélé l'incroyable potentiel des programmes universels d'éducation et d'accueil des jeunes enfants (EAJE) pour réduire l'écart entre les enfants issus de milieux sociaux différents. Ces programmes, conçus pour donner une longueur d'avance à tous les enfants, permettent d'égaliser les chances des jeunes issus de milieux défavorisés.


Photo : Randy Tarampi | unsplash.com

Traditionnellement, les initiatives ciblées dans le domaine de d'EAJE, telles que le Perry Preschool ou le Carolina Abecedarian Project aux États-Unis, ont remarquablement réussi à améliorer les perspectives d'avenir des enfants issus de familles défavorisées. Elles ont touché divers aspects de la vie, de l'éducation à la santé en passant par l'emploi.

 

L’effet des programmes universels d’EAJE

Mais voilà qui change la donne : une nouvelle étude a mis en lumière les effets importants des programmes universels d'EAJE pour les enfants. Contrairement aux programmes ciblés, qui sont conçus pour les enfants en fonction du revenu de leur famille, les programmes EAJE universels sont accessibles à tous les enfants qui souhaitent s'y inscrire.


Le verdict est tombé, et il est positif ! Les programmes universels d'éducation et d'accueil des jeunes enfants s'avèrent être une force redoutable pour lutter contre les disparités sociales, en particulier pour les enfants issus de milieux moins favorisés. Ces programmes semblent avoir un impact particulièrement puissant sur les compétences non cognitives des enfants issus de milieux socio-économiques défavorisés, les préparant ainsi à la réussite.


Mais ce n'est pas tout : l'étude révèle que plus c'est tôt, mieux c'est. L'inscription à un programme d'EAJE avant l'âge de trois ans est un facteur clé pour obtenir de meilleurs résultats, en particulier pour les enfants défavorisés. Il est intéressant de noter que si l'on examine différentes régions, on constate que les enfants défavorisés ont tendance à s'épanouir davantage dans les pays développés, notamment en Europe, où les programmes d'EAJE améliorent différents résultats, notamment les compétences cognitives.

Cette recherche met également en lumière les avantages durables de l'EAJE, en dissipant les doutes sur ce que l'on appelle l'"effet fadeout". Il s'avère que les enfants issus de milieux défavorisés ne bénéficient pas seulement de gains à court terme ; les effets positifs des programmes d'EAJE les accompagnent tout au long de leur vie.

 

Mesures politiques pour rendre L’EAJE plus inclusive

Mais il y a un hic. Malgré les avantages évidents, certains enfants défavorisés ne bénéficient pas de ces programmes dans certains contextes. D'où la nécessité de mettre en place des politiques inclusives qui garantissent l'accès de tous les enfants aux services d'EAJE, en particulier ceux qui pourraient en bénéficier le plus. La COFF a mis en évidence dans une note politique que les enfants provenant de milieux défavorisés ou issus de familles migrantes ont généralement moins de chances d'être accueillis dans une crèche que leurs pairs issus de milieux favorisés.


D'un point de vue politique, l'étude souligne l'importance de fournir un accès égal à des programmes d'EAJE de haute qualité. Cela pourrait changer la donne dans la lutte contre les inégalités et donner à tous les enfants une chance équitable de réussite, quel que soit leur milieu d'origine.


En conclusion, l’étude présente des arguments convaincants en faveur de l'universalité des services d'éducation et d'accueil de la petite enfance, qui constitue une arme puissante dans la lutte contre les disparités sociales. Elle invite les décideurs politiques, les éducateurs et les communautés à reconnaître le pouvoir de transformation des services d'accueil et d'éducation de la petite enfance et à veiller à ce qu'ils soient accessibles à tous les enfants, ouvrant ainsi la voie à un avenir plus équitable et plus prometteur.


Commentaires


bottom of page