top of page

Étude ZEPPELIN : favoriser l’intégration sociale par l’encouragement précoce

Le développement des compétences socioémotionnelles est primordial pour l’intégration sociale dans les petites classes. L’encouragement précoce peut contribuer à un renforcement des compétences socioémotionnelles et une diminution des problèmes comportementaux sur le long terme. C’est ce que montrent les résultats de l’étude longitudinale ZEPPELIN.


Photo : Haute École intercantonale de pédagogie curative HfH

Une contribution d’Alex Neuhauser, Isabelle Kalkusch, Patsawee Rodcharoen, Simone Schaub, Erich Ramseier, Andrea Lanfranchi, Haute École intercantonale de pédagogie curative HfH


Encouragement précoce pour les familles vulnérables

L’étude évalue l’efficacité du programme de visites à domicile «PAT – Mit Eltern lernen» (PAT) [apprendre avec les parents] dans des familles qui vivent une situation de stress psychosocial due à la pauvreté, à l’isolation sociale ou à des difficultés familiales. À cette fin, 248 familles présentant une vulnérabilité sur le plan psychosocial ont été réparties de manière aléatoire entre un groupe d’intervention et un groupe de contrôle. Les familles du groupe d’intervention ont bénéficié du soutien du programme PAT jusqu’à la troisième année de l’enfant. Le programme est conçu pour aider les parents à construire une relation de confiance avec l’enfant et à le soutenir dans son développement. Les familles du groupe de contrôle n’ont pas reçu de soutien supplémentaire autre que l’offre régulière proposée dans leur commune.

Un meilleur contrôle de l’impulsivité, moins de problèmes comportementaux

La comparaison entre les deux groupes a montré qu’à l’âge de 3 ans, les enfants du groupe d’intervention étaient davantage en mesure de contrôler leurs impulsions. Lors d’une expérience, ils parvenaient mieux à choisir des cadeaux en s’abstenant de les toucher que les enfants du groupe de contrôle. De l’avis des parents, ils présentaient également moins de comportements problématiques, comme l’a révélé une enquête menée par questionnaire. Cet écart s’est maintenu deux ans plus tard au moment de la scolarisation à l’école enfantine : le niveau d’autorégulation des enfants du groupe d’intervention était plus élevé dans les tests portant sur leur capacité à différer une récompense et à contrôler leurs impulsions. Leur comportement a été perçu comme moins problématique, tant par les parents que par le personnel enseignant de l’école enfantine.


Créer des offres de visites à domicile

Les résultats concernant l’autorégulation et les problèmes de comportement montrent que l’encouragement précoce proposé dans le cadre du programme PAT contribue à créer des conditions favorables à l’intégration sociale chez les enfants issus de familles soumises à un stress psychosocial. Il est donc important que rendre possible des offres d’encouragement précoce à domicile pour les familles soumises à un stress psychosocial.


Référence : Lanfranchi, A., Neuhauser, A., Schaub, S., & Ramseier, E. (2021). Die longitudinale Studie ZEPPELIN – Förderung ab Geburt von Kindern aus belasteten Familien. In P. Klaver (Hrsg.), Heilpädagogische Forschung: Bildung für Alle (Forschungsbericht 2021). Interkantonale Hochschule für Heilpädagogik (HfH).

Lien (open access) :


Informations complémentaires




Comentarios


bottom of page