Congé parental : Policy Brief de la COFF

Dans son récent policy brief, la Commission fédérale pour les questions familiales (COFF) aborde la question du congé parental. Les effets positifs prévisibles sont multiples. Comme le montrent diverses études scientifiques, le congé parental favorise la conciliation de la vie familiale et professionnelle, l’égalité des chances entre hommes et femmes et évidemment le développement des enfants en bas âge.


Plusieurs études américaines ont montré que le congé parental – qui commence parfois avant la naissance de l’enfant – a des répercussions positives sur la santé de l’enfant. Cette meilleure qualité de la santé des enfants se traduit par un nombre plus faible d’enfants avec un poids trop faible à la naissance, une diminution des naissances prématurées et de la mortalité infantile. Le congé parental favorise également une période plus longue d’allaitement et accroît par conséquent les bienfaits de l’allaitement sur la santé des enfants, comme la diminution du risque de surpoids et des maladies qui en découlent, des maladies infectieuses et des allergies.

Le congé parental permet aux deux parents de s’impliquer dans cette période importante qu’est la petite enfance. Des études réalisées dans plusieurs pays ont permis de constater qu’une implication plus forte des pères avait des effets positifs sur le développement cognitif et émotionnel des enfants ainsi que sur leurs performances scolaires.


Modèle de la COFF

Le modèle de congé parental de 38 semaines de la COFF se compose d’un congé maternité de 14 semaines, de 16 semaines pouvant être réparties entre les deux parents et de huit semaines réservées au père. Un maximum de deux semaines de congé parental peut être prises par la mère et le père en même temps. Selon ce modèle, le congé parental est rétribué conformément aux allocations de maternité et de paternité à hauteur de 80% du salaire précédent.


Tessin canton pionnier

Le 25 janvier 2021, le Grand Conseil tessinois a donné suite à la contre-proposition de la minorité de la commission et approuvé, par 43 voix contre 37, un congé parental de deux semaines. C’est une première en Suisse. Le compromis actuel remplace une extension du congé maternité de six semaines.


Plus d’informations

Commission fédérale pour les questions familiales COFF (2020). Congé parental – un investissement nécessaire et rentable.

Commission fédérale pour les questions familiales COFF (2018). Congé parental : un bon investissement. Arguments et recommandations élaborées sur la base d’études récentes

Swissinfo (2021). Congé parental : deux semaines supplémentaires au Tessin.

Aktuelle Beiträge

Alle ansehen

Folgen Sie uns in den Sozialen Netzwerken oder nehmen Sie Kontakt mit der Geschäftsstelle auf: info@alliance-enfance.ch

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
Jacobs_weiss.png
Mercator_weiss.png
SUK_DE_weiss.png

Auf dem Laufenden bleiben? Wir informieren Sie gerne über unsere Aktivitäten!

© 2020 by Alliance Enfance.