top of page

Moins de violence grâce à des pères engagés ?

A l’aide d’une formation, l’association männer.ch souhaite sensibiliser les professionnels-les afin qu’ils-elles encouragent les pères à s’impliquer davantage.


engagierte Väter, rollenverteilung, Gewalt
Foto: alfa27 / Adobe Stock

Dans la majorité des cas, en Suisse, lorsqu’un enfant vient au monde, la mère continue de porter la plus grande part de la responsabilité pour l’enfant. L’association männer.ch estime que cette conception prévaut également chez beaucoup de professionnels-les et d’institutions. Les pères sont pris en considération en tant que « soutien » à leur compagne. C’est cette perspective que männer.ch souhaite changer avec le projet « Pères impliqués, familles renforcées ». Celui-ci se compose de formations adressées aux professionnels-les et accompagne ces derniers-ères dans leur pratique au sein des institutions.


Des pères engagés pour prévenir la violence ?

Il existe, selon männer.ch, trois bonnes raisons pour lesquelles des pères engagés ont une influence sur toute la famille. La probabilité qu’ils développent des comportements violents est plus faible chez les pères qui sont engagés à la maison auprès de leurs enfants. De plus, une relation forte avec le père se répercute positivement sur l’éducation, la santé psychique et l’estime de soi des enfants. Et pour finir, des études montrent que l’implication active des pères réduit la probabilité de divorce ou de séparation des couples.

Pères impliqués, familles renforcées

L’offre de soutien s’adresse aux professionnels-les du domaine de la périnatalité qui sont directement ou indirectement en lien avec les pères (en devenir). Le projet souhaite transmettre un certain savoir-faire dans le but d’impliquer les pères en tant qu’acteurs et porteurs de responsabilités dans les soins aux enfants.


Plus d’informations


Comments


bottom of page